Le Laurier

Le laurier noble (laurus nobilis) est un arbre pouvant atteindre 8 à 10 mètres de hauteur. On le trouve surtout dans la région méditerranéenne et sur le littoral atlantique, il est rare dans la nature, fréquents dans les jardins et ne pousse pas en montagne. On l’appelle aussi laurier commun, laurier-sauce, laurier d’Apollon, laurier franc, laurier vrai.

Récolte :

On récolte les feuilles tout au long de l’année et on les fait sécher à plat dans un endroit aéré.
Il ne faut pas confondre le laurier noble avec les autres lauriers, cerise ou rose, qui sont toxiques.

Usages :

Tonique le laurier noble lutte contre la fatigue et l’asthénie, il facilite la digestion et combat les flatulences, il calme la toux en cas de bronchite. Antiseptique associé à des clous de girofle, il peut enrayer un début de grippe, il peut aider en cas de maux de tête et migraines, insomnies.
Préparer une décoction en faisant bouillir de l’eau, ajouter 3 ou 4 feuilles séchées par tasse, laisser infuser pendant quelques minutes puis laisser refroidir et filtrer le mélange avant de servir. Boire 2 ou 3 tasses par jour. On peut ajouter un édulcorant naturel pour améliorer le goût.
On peut aussi faire brûler quelques feuilles de laurier pour purifier l’air dans une maison.

Histoire et légende :

Symbole du succès, celui qu’on appelle le laurier d’Apollon est l’ornement des victoires. Plutarque raconte que Scipion est entré dans Carthage, une branche de laurier à la main. En Espagne, on jette des branches sur un lit de braises et des spécialistes lisent l’avenir dans les fumées qui s’en dégagent.

 

 

 

 

Branches séchées de laurier-sauce

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *