La Violette odorante

Mars 2014 261b

Employée depuis l’Antiquité pour soigner la toux et pour dissiper l’ivresse…, la violette est traditionnellement utilisée pour traiter les affections respiratoires.

On trouve cette jolie fleur odorante dans les bois, haies, bords des chemins et souvent près des habitations, jusqu’à 1000 mètres d’altitude. On peut la cultiver dans les jardins sans problème et a tendance à s’étendre au fil des années.

Récolte :

Les fleurs surtout, cueillies sans leur pédoncule, au début du printemps, à leur plein épanouissement.
Les feuilles peuvent être récoltées au printemps et en été.

Usages :

Expectorante, émoliente et sudorifique, la violette odorante s’utilise en tisane et ses feuilles soulagent les irritations des yeux.

Infusion en cas de bronchite, toux : Prendre 1 cuillerée à café de fleurs par tasse, laisser infuser pendant 5 à 10 mn et en boire 3 fois par jour.
Irritations des yeux : Mettre à infuser 2 cuill. à soupe de feuilles de violette pour 1/4 de litre d’eau pendant 10 mn. Laver ensuite les paupières avec cette infusion tiède.

Mars 2014 344b


Violettes odorantes

Avril 2014 029b

 

 

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *