La Reine des Prés

Juin 2015 216b

La Reine des Prés, Filipendula ulmaria, est à l’origine, avec le saule, de la découverte de l’aspirine, médicament le plus vendu dans le monde, et dont le nom vient de Spiraea, l’ancien nom de la plante. On la trouve en prairies humides, bord des ruisseaux, mais aussi en terrain calcaire, Filipendula Vulgaris, très proche de la Reine des Prés, (ex. les Causses), jusqu’à 1800 m.

Récolte :

Les sommités fleuries, récoltées avant l’épanouissement des fleurs. On utilise de préférence la plante fraiche mais si on la fait sécher, ne pas  laisser brunir les fleurs et ne pas les conserver plus d’un an.

Usages :

La Reine des prés est diurétique, anti-inflammatoire, analgésique, antirhumatismale, tonique et astringente. Elle dilate aussi les vaisseaux et tonifie le coeur.

En cas d’état grippal, mal de tête, rhumatismes :
En infusion : jeter 1 cuillerée à soupe de plante dans une tasse d’eau à peine frémissante. Laisser infuser 10 mn. A prendre 3 ou 4 fois par jour.
En cas de douleurs articulaires :
En compresse : appliquer localement l’infusion ci-dessus.

La Reine des Prés ne doit pas subir d’ébullition car les composés salicylés qu’elle renferme sont détruits au dessus de 90°C.

La Reine des Prés est déconseillée aux personnes allergiques à l’aspirine ou présentant des troubles cardiaques.

 

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *